Ecouter en direct
Radio Ndarason Internationale

Actualités

Cameroun : 473 enfants de Logone Birni reçoivent leurs actes de naissance

19 mai 2023
Temps de lecture : 2 minutes

Dans l’arrondissement de Logone Birni, département camerounais du Logone et Chari, 473 enfants du primaire ont reçu des actes de naissance. Le geste qui vient combler un gap important dans ce secteur est de Plan International Cameroun.

À Logone Birni, le problème d’acte de naissance reste crucial. Il s’est davantage accentué avec les mouvements créés à la suite des conflits intercommunautaires entre arabes et mousgoum il y a un an.

En effet, dans cette vaste unité administrative, l’acte de naissance est un précieux cesame qui manque à des milliers des enfants en âge scolaire. Victimes des conflits et crises diverses qui ont contraint plusieurs milliers de familles au déplacement, beaucoup de parents ont perdu lors de différents mouvements bon nombre de leurs pièces officielles ainsi que celles des enfants et épouses.

Consciente du rôle de cette pièce dans la vie des enfants, l’organisation de solidarité internationale a décidé de voler au secours de 473 enfants dans le cadre de sa mission d’accès à l’éducation. Plan International Cameroun ne s’est pas arrêté là. Dans la foulée, il a également pris en charge le paiement des frais d’examen de plus de 1000 élèves ainsi que la prise en charge salariale de 7 enseignants du primaire. Des actions salutaires appréciées à leur juste valeur par le Sous-préfet de Logone Birni. Ibrahim Tchombaye a par ailleurs invité les parents à prendre conscience de l’importance de l’acte de naissance pour leur progéniture.

D’après la Commission des droits de l’homme du Cameroun, l’Extrême-Nord est la région la plus touchée du pays en 2021 par le phénomène des enfants fantômes. 30% d’enfants de moins de 5 ans ne possèdent pas d’actes de naissance et plus de 400 000 élèves du primaire ont du mal à présenter le certificat d’études primaires, faute d’acte de naissance.

Abdoulkarim Hamadou.

À propos de l’auteur

Mbodou Hassane Moussa

Journaliste de formation et de profession. Passionné par l'écriture, le digital et les médias sociaux, ces derniers n'ont aucun secret pour lui. Il a embrassé très tôt l'univers des médias et de la Communication. Titulaire d'une Licence en journalisme et d'un Master en Management des projets, Mbodou Hassan Moussa est éditeur Web du journal en ligne Toumaï Web Médias. Aujourd'hui, il est devenu Webmaster à la Radio Ndarason internationale et collabore à la réalisation du journal en langue française et dialecte Kanembou.

Commentaires

Charte d'utilisation du forum

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source. Radio Ndarason Internationale se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Avant d’être publié, un commentaire fait l’objet d’une modération a priori.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *