Ecouter en direct
Radio Ndarason Internationale

Culture

Festival Dary : Les festivaliers du Lac ont émerveillé le public par leurs différentes danses

18 janvier 2023
Temps de lecture : 2 minutes

A quelques jours de la clôture du festival Dary, les campements des festivaliers sont bondés de monde. Hier, la province du Lac a été mise en honneur.  Les festivaliers de cette région ont présenté des danses traditionnelles autour d’une forte mobilisation des jeunes.

En effet, au festival Dary, en plus de l’exposition des ressources agro-alimentaires, artistiques et artisanales, représentant chaque province, la danse reste le moyen d’attraction le plus sûr pour la foule. Elle est indispensable pour la valorisation de chaque communauté du Tchad.

Des danseurs au top de leurs formes et des jeunes aux aguets prêts à se lancer au son de chaque musique, entourent le village des festivaliers.

En effet, la journée du 17 janvier, a été majestueusement accordée à la province du Lac pour la présentation de sa danse traditionnelle appelée communément « Ganga-kolo », Damboula et Dandagui.

Une démonstration spéciale a été présentée par des danseurs pour immortaliser les souvenirs et laisser un souvenir indélébile à leurs spectateurs. L’objectif est de nourrir la culture de l’unité nationale.

Les danseurs de Ganga, dansent avec un mouvement d’épaule et de pied. De préférence, cette danse se fait en duos avec épée en mains.  L’on peut danser avec un pas en avant, un pas en arrière avec un instant de pause, tout en brandissant haut l’épée, en marchant et en maintenant le rythme.

Aussi, la danse de Bala et Dandagui, ont presque le même rythme symbolisant la paix. En somme, le public a découvert la danse de plusieurs terroirs méconnus par beaucoup des gens. Le spectacle était beau et inoubliable pour les spectateurs.

À propos de l’auteur

Mbodou Hassane Moussa

Journaliste de formation et de profession. Passionné par l'écriture, le digital et les médias sociaux, ces derniers n'ont aucun secret pour lui. Il a embrassé très tôt l'univers des médias et de la Communication. Titulaire d'une Licence en journalisme et d'un Master en Management des projets, Mbodou Hassan Moussa est éditeur Web du journal en ligne Toumaï Web Médias. Aujourd'hui, il est devenu Webmaster à la Radio Ndarason internationale et collabore à la réalisation du journal en langue française et dialecte Kanembou.

Commentaires

Charte d'utilisation du forum

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source. Radio Ndarason Internationale se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Avant d’être publié, un commentaire fait l’objet d’une modération a priori.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *