Ecouter en direct
Radio Ndarason Internationale

Paix et sécurité

Burkina Faso : « Le terrorisme gangrène avec la complicité de certains de nos supposés partenaires », Premier ministre

21 novembre 2022
Temps de lecture : 2 minutes

Le Premier ministre Apollinaire Joachim Kyelem de Tambela a indiqué ce samedi 19 Novembre 2022 à Ouagadougou, lors de la présentation de sa Déclaration de Politique générale que l’expansion du terrorisme se fait avec la complicité de certains des partenaires du Burkina Faso. Le chef du gouvernement a obtenu ce samedi, la confiance de l’Assemblée législative de Transition avec 64 voix pour, 4 voix contre et 1 abstention soit la majorité absolue.

 

 

 

« Comment comprendre que le terrorisme gangrène notre pays depuis 2015, dans l’indifférence, si ce n’est avec la complicité de certains de nos prétendus partenaires », s’est interrogé ce samedi, le Premier ministre Apollinaire Joachim Kyelem de Tambela devant le Parlement.

M. Kyelem de Tambela a noté que le Burkina Faso reste un pays ami pour tous les pays qui acceptent son amitié. « Notre ambition est de renforcer les liens d’amitié avec tous les pays pour le bonheur des peuples qui ne cherchent qu’à mieux se connaître. Nous attendons cependant de chacun de nos partenaires qu’il soit loyal avec nous », a-t-il manifesté.

Le Premier ministre a également souhaité qu’une coopération sincère et franche soit établie avec ces partenaires car, a-t-il estimé « peut-être à tort, que certains partenaires n’ont pas toujours été loyaux ». Pour lui, une introspection s’impose en essayant, autant que possible, de diversifier les relations de partenariat jusqu’à trouver la bonne formule pour les intérêts du Burkina Faso.

Dans la lutte contre le terrorisme, M. Kyelem de Tambela dit que son gouvernement a lancé un recrutement de cinquante mille Volontaires pour la défense de la patrie et d’ajouter qu’il revient aux Burkinabè, et à eux seuls, de défendre leur pays en danger.

Avec AIB

À propos de l’auteur

Mbodou Hassane Moussa

Journaliste de formation et de profession. Passionné par l'écriture, le digital et les médias sociaux, ces derniers n'ont aucun secret pour lui. Il a embrassé très tôt l'univers des médias et de la Communication. Titulaire d'une Licence en journalisme et d'un Master en Management des projets, Mbodou Hassan Moussa est éditeur Web du journal en ligne Toumaï Web Médias. Aujourd'hui, il est devenu Webmaster à la Radio Ndarason internationale et collabore à la réalisation du journal en langue française et dialecte Kanembou.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *