Ecouter en direct
Radio Ndarason Internationale

Société

Tchad : La paix, le vivre ensemble et la cohabitation pacifique au cœur d’un meeting à Ngouri

5 juin 2024
Temps de lecture : 2 minutes

Le gouverneur de la province du Lac, Saleh Haggar poursuit sa tournée de prise de contact. Ce 5 juin, il a animé un meeting à Ngouri pour sensibiliser la population sur la paix, le vivre ensemble et la cohabitation pacifique. 

A Ngouri, chef -lieu du département de Wayi, c’est toute une marée humaine qui a réservé un accueil chaleureux à la forte délégation conduite par le gouverneur de la province du Lac, le général Saleh Haggar Tidjan.  Selon lui, cette tournée s’inscrit dans le cadre de prise de contact et de sensibilisation sur la paix, la sécurité et la cohésion sociale.

Aussitôt arrivé, le gouverneur a organisé un meeting à la place publique de Ngouri .  Il a invité la population du département de Wayi à un changement de mentalité. «  Mettons-nous tous ensemble pour combattre le sous-développement dans toutes ses formes. Je compte sur vous pour le relèvement socio-économique du département de wayi », a conclu le général Saleh Haggar Tidjan.

Pour sa part,  le préfet du département de Wayi, Mahamat Abakar Dindi,  a étalé les maux dont souffre son département. Ces maux sont entre autres l’insécurité alimentaire et nutritionnelle engendré par le changement climatique, et l’insuffisance du personnel enseignant et soignant.

A noter que, l’agenda du gouverneur à Wayi prévoit une rencontre avec les différentes couches socioprofessionnelles du département afin de recueillir leurs doléances pour mieux contribuer au développement du Département de Wayi.

 

Ousmane Amigué

 

À propos de l’auteur

Radio Ndarason

Commentaires

Charte d'utilisation du forum

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source. Radio Ndarason Internationale se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Avant d’être publié, un commentaire fait l’objet d’une modération a priori.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *